Tout savoir sur la ventilation générale

Contrairement à un système de ventilation spécifique, qui consiste en un captage localisé de chaleur ou d’air pollué, le système de ventilation générale concerne l’ensemble de la zone de travail, en la présence du personnel dans des ateliers ou des usines. BV Froid, leader dans le domaine de la ventilation industrielle, nous explique les avantages de ce type d’installation. La mise en place d’un système de ventilation général est préconisée uniquement lorsque le recours à une ventilation spécifique est jugé impossible ou quand il s’agit d’aération de locaux à pollution non-spécifique. Il également recommandé de palier l’air évacué par des entrées à volume égale et correspondant à la perte d’aération dans la zone de travail. De plus, pour un fonctionnement efficace, il est fortement conseillé de faire en sorte que les positions des canaux d’entrée et de sortie d’air soit ajustés afin de permettre une évacuation d’air à partir des zones propres vers les zones polluées. Celle-ci doit contenir un maximum d’air. Un autre élément important, le personnel ne doit pas être placé dans le chemin d’arrivée de l’air pollué et les zones d’extraction et d’éviter, ainsi, les situations d’inconfort thermique causées par les courant d’air. Les experts de BV Froid préconisent la prise en considération de l’effet ascensionnel des gaz chauds lors de l’installation du système de ventilation générale, car elle implique des débits d’air très grands et par conséquent, une ventilation efficace. Nous faisons la distinction entre deux techniques de ventilation générale, une ventilation par mélange et une ventilation par stratification. BV Froid, expert en froid et ventilation industrielle, nous explique les principes de base de chacune.

La ventilation par mélange

Afin d’obtenir moins d’air pollué et de charge thermique dans la zone de travail, l’air neuf froid est injecté par des canaux de soufflage à des débits très importants. Cet air se trouve, alors, mélangé à l’air ambiant, le résultat immédiat est la dilution des polluants. Cette technique peut avoir pour effet le traitement thermique et de dilution des polluants dans toute la zone de travail et donc dans des endroits où il n’y a pas de présence de personnel (la partie haute des usines de grande hauteur). Par contre, l’usage de débit trop important entraînera, sans doute, une surconsommation énergétique.

La ventilation par stratification

Le principe est très simple dans une ventilation par déplacement. L’air neuf et froid est injecté par des systèmes de souffleries en partie basse de la zone de travail à un débit relativement faible (0,2 à 0,5 mètre par seconde). En se déplaçant vers le haut, cet air va s'élever en entraînant avec lui l’air ambiant chaud pollué par les substances nocives qui sont ensuite extraites en partie haute de la zone de travail. Le résultat obtenu, une stratification de la chaleur et des particules polluantes qui permet des conditions thermiques, très confortables pour le personnel, jusqu’à 2 mètres de hauteur. Contrairement à la ventilation par mélange, cette méthode permet de baisser fortement le niveau de consommation à travers un débit de ventilation très faible. Pour l’expert en froid et ventilation industrielle BV Froid, une étude préalable très approfondie doit être réalisée sur les bâtiments avant de décider de quelle méthode adopter pour le système de ventilation des zones de travail.