La conduite du changement selon Sébastien Ricci

Sébastien Ricci

L’entreprise se trouve dans un environnement qui évolue sans cesse. Pour rester compétitive, elle doit opérer des changements permanents et innover. L’ensemble des opérations entreprises pour permettre à une entreprise de s’adapter au changement constitue la conduite du changement. En tant que directeur commercial et marketing de la société Techteam, spécialisée dans l’optimisation de la performance industrielle, Sébastien Ricci a sa propre vision de la conduite du changement.

La démarche T-DIAG

La conduite du changement ou accompagnement du changement est un enjeu majeur au sein d’une entreprise. Pour Sébastien Ricci et son équipe, l’adaptation de l’organisation face à son environnement passe par une démarche systémique et analytique unique, baptisée T-DIAG. Cette démarche allie des outils méthodologiques et informatiques et comprend cinq phases distinctes : diagnostiquer, construire, modéliser, choisir et déployer. La phase de diagnostic consiste à faire un état des lieux de l’organisation pour obtenir une vision objective et quantifiée de la situation existante (les processus opérationnels, les risques, les points d’amélioration…) et présenter les solutions possibles. La phase de construction consiste à définir des plans d’action à court terme. Cette phase est suivie par une modélisation dynamique de l’organisation cible. Cette étape consiste à qualifier les scénarios étudiés, construire le modèle de simulation, le tester, le valider et analyser les résultats des simulations. La quatrième phase consiste à choisir le modèle de simulation dynamique qui convient à l’organisation cible et à mettre en place le projet de déploiement des actions à moyen terme. Ceci permet de passer à la dernière phase qui consiste à accompagner les équipes au déploiement des plans d’action à court ou à moyen terme et à conduire la mise en œuvre du projet.

Conduite du changement ou innovation

Qui dit conduite du changement, dit aussi innovation. Pour Sébastien Ricci, c’est l’élément clé pour améliorer la performance industrielle. L’innovation est obtenue par le mélange de trois ingrédients phares à savoir une veille technologique permanente, des relations étroites avec le milieu universitaire et la connaissance des besoins et demandes des clients. Le mélange de ces ingrédients permet d’obtenir des pistes d’innovation potentielles. Celles-ci sont retenues en fonction des avantages clients, du retour sur investissement, de l’augmentation de la productivité et des temps de développement.